Constat

Les exercices de gainage ont le vent en poupe ces derniers temps ! On les associe à tout et n’importe quoi, un éclairage semble nécessaire.

Intérêt

Renforcement d’ensemble des muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale et du bassin; lombalgies diverses, gainage au service de sport : statique, d’apesanteur ou de mouvement.
Augmente la force statique, mais sans incidence sur le volume musculaire.

Exécution correcte

Face au sol, en appui sur les coudes et la pointe de pieds, on doit avoir le corps rectiligne, en respectant les courbures physiologiques de la colonne vertébrale. Contractez progressivement et fortement l’ensemble des abdominaux, des fessiers et le périnée, en expirant (semblable au crampe de vomissement!). Le bassin se retrouve en rétroversion et la contraction soulève légèrement le centre du corps. En expiration retrouver la position neutre du bassin.

Muscles sollicités

Érecteurs de rachis (multifide, iliocostal, longissimus, carré des lombes,..), grand droit de l’abdomen, grand et petit oblique, transverse, psoas majeur, muscles des épaules et des jambes. Donc ce n’est pas un exercice spécifique pour les abdominaux !

Rythme et durée

La respiration est lente, de 5 à 10 secondes jusqu’à tenir la posture jusqu’à l’échec.

Ne pas faire

Préserver l’immobilité, bouger les épaules et les chevilles, relâcher le bassin en antéversion (cambrure exagérée).

Bon entrainement ! Sportivement,

Bratsa | Coach sportif | clubdelanation.com